18/2/2021

Dr Émilie Eyssartier,

Directrice médicale de Biloba

Allergie ou intolérance au protéines de lait ?

L'allergie au lait de vache (APLV) et l'intolérance au lactose ne sont pas les mêmes, mais elles sont souvent confondues parce qu'elles sont causées par la même chose (lait) et qu'elles partagent certains signes et symptômes.

crédit @Unsplash

Allergie au lait : quèsaco ?

L’allergie au lait est une réponse anormale du système immunitaire de l'organisme au lait et aux produits contenant du lait. C'est l'une des allergies alimentaires les plus courantes chez les enfants, même si les vraies allergies restent rares.

Le lait de vache est le plus souvent en cause, mais les laits de brebis, de chèvre, de buffle et d'autres mammifères peuvent également provoquer une réaction. Une réaction allergique se produit généralement quelques minutes à quelques heures après votre enfant ait consommé le produit en cause, soit du lait.

Les signes et symptômes de cette allergie sont variés et peuvent être :

- des problèmes digestifs

- des douleurs abdominales

- des diarrhées ou des vomissements

- une éruption cutanée de type urticaire

- des démangeaisons

- une gonflement des lèvres, de la gorge,

- un nez qui coule, un larmoiement,

- une toux ou des difficultés respiratoires, voire choc anaphylactique (réaction allergique extrêmement grave)…

Le principal traitement de cette allergie est l’éviction des protéines de lait. Heureusement, dans la plupart des cas, cette allergie est temporaire, et le lait peut être réintroduit après quelques temps d'éviction.

crédit @unsplash

Heureusement, dans la plupart des cas, cette allergie est temporaire, et le lait peut être réintroduit après quelques temps d'éviction.

Et les intolérances ?

L’intolérance aux protéines du lait ou l'intolérance au lactose sont un problème un peu différent. Contrairement à l'allergie au lait, l'intolérance n'implique pas le système immunitaire, et son traitement ne sera pas le même que celui de la véritable allergie au lait.

Les signes et symptômes courants de l'intolérance aux protéines du lait ou de l'intolérance au lactose comprennent des problèmes digestifs, tels que ballonnements, gaz ou diarrhée, après avoir consommé du lait ou des produits contenant du lait, mais ne comprennent jamais de signes cutanés ou respiratoires. ‍

N’hésitez pas à consulter votre médecin si votre enfant présente des signes pouvant faire évoquer ces deux situations. ‍

Télécharger
Biloba

1.

À retenir

Il est important de dissocier l'intolérance de l'allergie aux protéines de lait.

2.

À faire

Si vous rencontrez des signes évocateurs de l'intolérance ou de l'allergie (APLV) contactez votre médecin pour établir un diagnostic précis.

3.

À suivre

Un régime alimentaire associé peut être recommandé par votre médecin. Veillez à le suivre.

Sur le même sujet

Régurgitations ou reflux ?

Comprendre les différences entre la régurgitation et le reflux gastro-oesophagien.

Lire l'article
5 min
Comment diagnostique-t-on une allergie APLV ?

L’allergie aux protéines du lait de vache est la première allergie alimentaire.

Lire l'article
2 min
Qu’est ce qu’une diarrhée, quand consulter ?

Découvrez tous les bons gestes lorsque son bébé a la diarrhée.

Lire l'article
3 min