14/6/2021

Fabienne J.

Infirmière puéricultrice

Comment réussir son allaitement ?

Si l'allaitement est naturel, il n'est pas inné, et nous vous donnons quelques conseils pour faciliter les choses.

Photo de Cleyder Duque, pexels.com

Comment démarrer l'allaitement ?

Allaiter ou non, c'est un choix personnel, un choix de parent ou de couple. Une fois la décision d'allaiter prise, comment faire en sorte de se donner le maximum de chances de réussir son allaitement ?

Lors de sa venue au monde, le nouveau né a un réflexe de succion inné, maximal dès les premières heures de sa vie. S'il est possible de le mettre en contact en peau à peau avec sa mère tout de suite après sa naissance, les conditions seront idéales pour démarrer la première tétée. Celle-ci doit être donnée le plus tôt possible après l’accouchement, en respectant bien sûr le temps nécessaire au bébé pour trouver le sein, pour faciliter la mise en place de l'allaitement. Cette première rencontre est importante, que la tétée soit « efficace » ou non car elle va mettre en jeu des sécrétions hormonales, dont l'ocytocine, et la prolactine notamment. Mais il n'est jamais trop tard, et si quelques heures se passent avant que la première tétée n'ait lieu, ce n'est pas une catastrophe, et tout est encore possible.

photo de Barbara, pexels.com

Chaque enfant est différent, et il n'y a pas de nombre de tétées prédéfini.

Quelle position adopter et à quel rythme allaiter ?

Il est important de se poser la question, car une position adaptée limitera le risque pour la mère d'avoir des mamelons douloureux, et permettra à l'enfant d'améliorer l'efficacité de sa succion.

La première chose à considérer est le confort de la mère, surtout dans les premiers temps : être bien installée, être détendue favorise la lactation. Il ne faut pas hésiter à utiliser un ou plusieurs coussins, pour ne pas être en suspension, et ne pas avoir d'appui douloureux. En ce qui concerne l'enfant, sa tête doit être dans le prolongement de son corps, l'oreille alignée avec son épaule et sa hanche, afin qu'il puisse avaler facilement.

Pour qu'il puisse avoir une bonne prise du sein, son menton doit être appuyé contre le sein de la mère, et sa tête légèrement en arrière, pour son nez soit bien dégagé ; sa bouche doit être grande ouverte, sa langue en forme de gouttière légèrement sortie. Plus le bébé tètera de façon efficace plus la lactation sera facilitée.

Quel rythme adopter ?

La meilleure réponse à cette question est : celui de votre enfant ! L'allaitement le plus simple, et celui qui fonctionne le mieux habituellement est l'allaitement à la demande lors des premières semaines de vie, afin que la lactation se mette bien en place : chaque enfant est différent, et il n'y a pas de nombre de tétées prédéfini. Il n'est pas conseillé au départ de donner du lait artificiel en complément de l'allaitement : faites vous confiance, votre corps va s'adapter aux besoins de votre bébé. L'idéal est d'allaiter dès les premiers signes d'éveil, si possible sans attendre les pleurs, et aussi souvent que nécessaire.

Le nombre de tétées peut évoluer au fil des jours, il peut y avoir des "jours de pointe", et des périodes plus calmes, c'est tout à fait normal.

Comment savoir si bébé boit assez de lait ?

Vous saurez que votre bébé boit bien s'il déglutit à chaque mouvement de succion et respire en tétant sans s’essouffler. Il tournera la tête et lâchera le sein ou s'endormira quand il aura assez bu.

Un autre bon indice que votre enfant prend tout ce dont il a besoin, est sa prise de poids (il est normal que le bébé perde du poids les tout premiers jours, mais une fois son poids de naissance retrouvé, il ne doit faire que grossir), et le fait que ses couches soient pleines.

En résumé, pour un allaitement réussi, il faut être sûrs de son choix (à deux), être à la disposition de son bébé au cours des premières semaines y compris la nuit, être patiente, ne pas hésiter à se faire aider et surtout se faire confiance !

Télécharger
Biloba

1.

À retenir

Pour un allaitement réussi, il faut être sûr de son choix.

2.

À faire

Il est important de rester à la disposition de son bébé au cours des premières semaines y compris la nuit.

3.

À suivre

Si vous avez mal ou des doutes, n'hésitez pas à vous faire aider.

Sur le même sujet

Allaiter ou non ?

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, c’est une décision personnelle qui doit être éclairée.

Lire l'article
5 min
Equilibre alimentaire

Pour grandir en pleine santé, les enfants ont besoin d’une alimentation équilibrée.

Lire l'article
2 min
Le transit chez bébé : comment ça marche ?

A partir de combien de jours sans selles faut il s’inquiéter ?

Lire l'article
3 min