👩🏻

Dr Marine D.

Médecin généraliste

Eczéma de l'enfant : symptômes et traitements

L’eczéma au nom savant de dermatite atopique est la maladie cutanée la plus fréquente chez l’enfant. Il touche plus d’un nourrisson sur 10 et voit sa fréquence augmenter dans nos pays industrialisés. Même si on le qualifie de chronique, seul 10 a 15 % des eczémas persistent à l’âge adulte.

Photo de Ksenia Chernaya provenant de Pexels.com

Comment reconnaître l'eczéma chez mon enfant ?

L’eczéma débute souvent dans les premiers mois de vie. Il évolue ensuite sous la forme de poussées inflammatoires alternant avec des phases de rémission.

Les poussées sont marquées par l’apparition de plaques érythémateuses (rouges), rugueuses au toucher, parfois suintantes puis croûteuses qui démangent. La localisation de ces lésions est typique et varie avec l’âge de l’enfant.

Elles touchent plus volontiers les zones arrondies ou bombantes chez le nourrisson : le front, les joues, les bras, les cuisses, le ventre ... tandis que les plis sont plus souvent atteints chez l’enfant plus grand : les coudes, les genoux, les poignets.

👹

La localisation de ces lésions est typique et varie avec l’âge de l’enfant.

La rémission est totale entre les poussées, toutefois on remarque une peau à tendance sèche : la xerose cutanée.

Le diagnostic de l’eczéma est donc clinique (visuel et éventuellement tactile). Aucun examen complémentaire n’est préconisé ; dans la majorité des cas les tests allergologiques sont donc inutiles.

Vous voulez en parler avec un pédiatre ou une infirmière ?
Découvrez notre application Biloba et obtenez un avis médical en 20 minutes.
Biloba un service par abonnement qui vous permet de joindre un professionnel de santé spécialisé en pédiatrie en moins de 20 minutes, quand vous en avez besoin, autant de fois que vous voulez et où que vous soyez. L'équipe médicale est à votre disposition pour répondre à toutes les questions qui concernent vos enfants. 

N’hésitez pas, vous ne les dérangerez jamais.
Télécharger Biloba

Quelles en sont les causes ?

L’eczéma atopique est d’origine multifactorielle et complexe.

La barrière cutanée est altérée et évolue sur un terrain atopique à caractère familial, héréditaire dans un environnement favorable aux poussées.

Photo de Ksenia Chernaya provenant de Pexels.com

Comment limiter les poussées inflammatoires ?

Il est indispensable de rétablir la perméabilité de la barrière cutanée et cela de façon quotidienne voir pluriquotidienne en y appliquant un émollient sur l’ensemble du corps en couche généreuse. Il faut également éviter les agressions extérieures en limitant les tissus synthétiques ou rugueux, la laine, les adoucissants, l’eau calcaire, les savons parfumés ... A noter toutefois qu’aucune éviction alimentaire n’est nécessaire sans un avis médical préalable.

Que faire en cas de poussées ?

Le traitement repose sur l’ application d’une routine d’hygiène adaptée, et si cela est insuffisant, de corticoïdes locaux ou dermocorticoïdes. Leur application doit se faire dès l’apparition des lésions, une fois par jour, en couche fine et être poursuivi quelques jours après leur disparition complète.

Pour en savoir plus sur l’eczéma, les mesures à mettre en place, le traitement le plus adapté, n’hésitez pas à nous demander conseil sur Biloba.

💡

À retenir

L’eczéma est une maladie cutanée chronique qui récidive malgré les traitements et mesures mises en place mais disparaît souvent avec le temps.

🛠️

À faire

L'utilisation quotidienne de crèmes émollientes sur l’ensemble du corps fait partie intégrante du traitement.

🔭

À suivre

L’application de dermocorticoides ne doit pas être retardée mais nécessite un avis médical.

Un autre article ?

Tout sur la varicelle

Qu'est-ce que le pieds-mains-bouche ?

Comprendre l'asthme chez l'enfant

Voir tous nos articles