👩🏻

Michèle P.

Infirmière puéricultrice

La poussée dentaire : la reconnaître et l’accompagner

S’il arrive parfois aux parents de découvrir par hasard une nouvelle quenotte, l’arrivée des dents de lait ne passe le plus souvent pas inaperçue, car elle s’accompagne le plus souvent de désagréments plus ou moins vifs. Un processus naturel, mais douloureux.

Photo de Victoria Borodinova provenant de Pexels

Qu’est-ce que la poussée dentaire ?

Les dents de lait de votre bébé se forment dans l’os de sa mâchoire depuis la grossesse, et progressent à travers sa gencive, la traversent, puis continuent de progresser jusqu’à ce que toute la couronne de la dent soit visible. L’ensemble de ce processus, qui aboutit à la première percée de dent entre 4 et 7 mois généralement, s’appelle la poussée dentaire. Au total, ce sont ainsi 20 dents de lait qui feront leur apparition avant l’âge de 3 ans.

🦷

Lorsque votre enfant est douloureux, il a plus que jamais besoin d’être rassuré.

Comment la reconnaître ?

Nous avons tous le souvenir douloureux d’une miette de pain coincée dans la gencive. Cela nous aide à comprendre pourquoi la poussée dentaire est souvent douloureuse pour le nourrisson : il faut en effet imaginer que cette miette de pain provoque un effet comparable à celui que la dent produit lorsqu’elle progresse dans la gencive puis la perce.

Aussi, lorsque votre enfant connaît une poussée dentaire, vous pouvez observer que ses gencives sont inflammées, gonflées, il a les joues rouges ou un peu de fièvre, mais surtout des signes d’inconfort facilement reconnaissables : il mordille ses poings et boude ses repas, il bave davantage, est grognon, son sommeil perturbé, bref, il n'est pas "comme d'habitude".

Notez bien que tous les enfants sont différents, et que les réactions varient d'un enfant à un autre. 

Vous voulez en parler avec un pédiatre ou une infirmière ?
Découvrez notre application Biloba et obtenez un avis médical en 20 minutes.
Biloba un service par abonnement qui vous permet de joindre un professionnel de santé spécialisé en pédiatrie en moins de 20 minutes, quand vous en avez besoin, autant de fois que vous voulez et où que vous soyez. L'équipe médicale est à votre disposition pour répondre à toutes les questions qui concernent vos enfants. 

N’hésitez pas, vous ne les dérangerez jamais.
Télécharger Biloba

Comment puis-je aider mon bébé lors d’une poussée dentaire ?

Comment la soulager ? 

Lorsque votre enfant est douloureux, il a plus que jamais besoin d’être rassuré : usez et abusez de mots doux, offrez lui vos bras, votre proximité, votre présence, de sorte de l’apaiser et de mieux supporter cette étape désagréable dans son développement.

Pour soulager ses gencives qui lui font mal, offrez à votre bébé de quoi exercer de la pression sur ses gencives, et du froid qui anesthésie la douleur. On peut donc penser par exemple à masser les gencives avec votre doigt propre, ou encore à proposer un anneau de dentition réfrigéré.

Photo de MART PRODUCTION provenant de Pexels.com

Chez le nourrisson plus grand qui sait porter et retirer les aliments de sa bouche, un haricot vert surgelé représente une alternative économique et efficace, sans danger s’il est avalé.

Il existe par ailleurs des préparations homéopathiques pour accompagner les processus d’inflammation et de douleur liés à la poussée dentaire.

Enfin, si votre enfant est particulièrement plaintif, soit du fait de sa fièvre, soit en raison de vives douleurs, vous pouvez le soulager en lui administrant une dose de paracétamol correspondant à son poids.

Quand s’inquiéter ?

Si la fièvre ou les signes évoquant une douleur persistent au-delà de 3 jours, il est préférable de consulter votre pédiatre ou médecin traitant afin de vérifier que votre enfant n’a pas d’autre raison d’être fiévreux ou douloureux.

N'hésitez pas à solliciter l'équipe de Biloba en cas de doute, ou à visionner notre live à propos des soins dentaires sur instagram

💡

À retenir

La poussée dentaire est un processus naturel, mais parfois très douloureux.

🛠️

À faire

Le froid, la pression sur les gencives, et des câlins suffisent le plus souvent.

🔭

À suivre

Si votre enfant est fiévreux ou douloureux plus de 3 jours, consultez votre médecin.

Un autre article ?

Comment réagir aux pleurs de bébé

Le développement moteur chez le nourrisson

Mon enfant est-il prêt pour la diversification alimentaire ?

Voir tous nos articles