31/8/2021

Dr Manuelle A.

Pédiatre

Le développement moteur du nourrisson : à chacun son rythme !

Voici quelques repères des étapes du développement des enfants à connaître, tout en gardant à l'esprit que chaque petit progresse à son rythme.

Romy, 9 mois

La 1ère année : de la position grenouille à debout

0 à 3 mois :  De la position «grenouille » à la tenue de tête

Votre bébé vient de naître et semble encore bien peu mobile. Et pourtant, chaque jour, son tonus se développe un peu plus.

A la naissance, le nouveau-né garde une position dite en quadriflexion avec les jambes et les bras fléchis, c’est la position de la « grenouille ». Il ne tient pas sa tête et vous devez donc la soutenir quand vous le portez. Ses mouvements sont anarchiques. Ils remuent bras et jambes de manière vive mais involontaire. Ils présentent des réflexes archaïques comme le grasping (serrer le petit doigt qu'on lui tend) ou la marche automatique.

Entre 2 et 3 mois, son tonus s'affirme et votre bébé est maintenant capable de tenir sa tête lorsque vous le maintenez droit. Sur le ventre, il la redresse et s'appuie sur ses avants bras.

3 à 9 mois :  des premiers retournements au déplacement

Entre 3 et 6 mois, votre bébé se tourne sur le côté volontairement puis quelques mois plus tard il devient capable de se retourner du dos sur le ventre et inversement. Puis entre 6 et 9 mois, les nourrissons commencent à se déplacer. Rouler bouler, horloge, ramper, 4 pattes... à chacun sa technique. A savoir, les déplacements se font souvent d'abord vers l’arrière avant que votre enfant ne découvre la marche avant.

Vers 6-8 mois, votre bébé commence à tenir assis seul en inclinant son corps vers l'avant et en posant ses mains devant lui, c’est le trépied. La motricité fine se déploie aussi en parallèle. Vers 3-4 mois, il attrape les jouets que vous lui tendez, d'abord si vous les mettez au contact de sa main puis en lui prenant à distance. Vers 6 mois, il passe un objet d'une main à l'autre et le porte à sa bouche. Vers 9-10 mois, il attrape un petit objet entre le pouce et l’index.

9 à 12 mois :  la position assise puis debout

Vers 9 mois, votre bébé tient assis seul et peut rester un long moment à jouer dans cette position. Il est capable de se rattraper avec ses bras en avant ou sur les côtés lorsqu'il perd l'équilibre, ce sont les réflexes parachutes.

En rampant ou à quatre pattes, il se déplace où bon lui semble. Il est temps de sécuriser la maison.

Vers 10-11 mois, votre bébé est également capable de s'asseoir seul depuis la position allongée. Puis il va apprendre à se hisser à genoux et enfin de se mettre debout. D’abord avec un support puis sans appui.

Petit à petit, il peut se déplacer latéralement le long d’un meuble. Puis lâcher une main pour attraper un objet. Son équilibre est encore précaire et il peut tomber sur les fesses.

Photo de Katie E provenant de Pexels

L’âge de la marche est très variable d’un bébé a l'autre.

De 12 à 24 mois

De 9 à 18 mois :  quand bébé apprend à marcher !

L’âge de la marche est très variable d’un bébé a l'autre. Certains vont se lâcher très vite quand d'autres vont tâtonner plusieurs mois avant de se lancer. Et un jour, c'est le déclic. Un moment émouvant pour tous les parents.

Votre bébé apprend aussi à grimper les escaliers, d’abord à quatre pattes, puis plus tard debout en tenant votre main.

De 18 à 24 mois : le perfectionnement

C’est parti pour toutes sortes d’aventure, votre enfant peut maintenant courir, grimper, sauter depuis une petite marche. Ses gestes s’affinent, il peut tenir un crayon pour gribouiller, manger seul de manière moins salissante, il encastre des formes et empile les cubes.

Quelques conseils 

Gardez à l'esprit que tous les bébés sont différents et que leur rythme de progression l'est aussi.

Favorisez la motricité libre en laissant votre bébé au sol plusieurs fois dans la journée sur un tapis ni trop mou, ni trop ferme. Variez les positions, ventre-dos, tant qu'il ne le fait pas seul.

Dès la naissance, vous pouvez le mettre sur le ventre quelques instants chaque jour, par exemple lors des changements de couche. Puis progressivement, vous pourrez augmenter la durée.

Installez-vous près de lui au sol pour jouer. Encouragez ses tentatives et rassurez ses échecs.

Les âges sont donnés à titre indicatif. Si le développement de votre bébé vous inquiète, parlez-en avec son médecin. Ou sur Biloba.

Télécharger
Biloba

1.

À retenir

Chaque enfant est unique et évolue selon son propre rythme.

2.

À faire

Suivez ses efforts, encouragez ses tentatives et rassurez ses échecs.

3.

À suivre

Si le développement de votre bébé vous inquiète, parlez-en avec son médecin.

Sur le même sujet

Le sommeil des enfants

Le sommeil de nos enfants est un sujet de préoccupation fréquent.

Lire l'article
5 min
Une croissance normale, qu’est ce que ça veut dire ?

La surveillance de la croissance de votre enfant est essentielle.

Lire l'article
2 min
Ecrans : les ennemis des tout petits

Les écrans ne sont pas les amis des touts petits.

Lire l'article
3 min