👩🏻

Michèle P.

Infirmière puéricultrice

Quels jouets pour mon enfant ?

Noël est presque là, et parmi toutes les propositions de jeux et jouets, vous avez du mal à faire votre choix. Aussi, pour vous accompagner, permettez-nous de vous parler de cette activité tellement sérieuse et nécessaire au développement de votre enfant : le jeu !

Photo de Tatiana Syrikova provenant de Pexels

Le jeu, à quoi ça sert ?

Jouer pour découvrir

Au travers du jeu, votre enfant se découvre, découvre son corps et ses possibilités, découvre son environnement et la façon dont il agit sur lui. Il pratique une activité qui aboutit à des découvertes sensorielles, motrices, cognitives, sociales, affectives, sources de plaisir. Le jeu lui permet de vivre et reproduire des expériences qui sont autant d’opportunités d’apprentissage.

👾

Le jeu lui permet de vivre et reproduire des expériences qui sont autant d’opportunités d’apprentissage.

Jouer dès le plus jeune âge

Le jeu se développe chez l’enfant dès les premières semaines de vie, quand le parent joue à imiter les vocalises de son bébé, ou ses mimiques (première approche du jeu à « tour de rôle », mettant en œuvre les neurones miroirs et l’accordage affectif), ou encore lorsqu’il lui propose des comptines gestuelles. En proposant un environnement propice aux découvertes, aussi libre et ouvert que possible, en encourageant ses efforts et valorisant ses réussites, le parent favorise la motivation de l’enfant à se mettre en mouvement, explorer, découvrir, jouer.

Les bienfaits du jeu

Le jeu est utile à tout âge de la vie, en favorisant le développement :

- des fonctions exécutives du cerveau ;

- du langage ;

- des habiletés sociales ;

-des habiletés motrices.

Par ailleurs, le jeu permet aux membres de la famille de partager des moments authentiques, de communiquer de manière agréable et parfois plus efficace que lors d’une conversation, de découvrir et partager les préférences et intérêts des uns et des autres.

Vous voulez en parler avec un pédiatre ou une infirmière ?
Découvrez notre application Biloba et obtenez un avis médical en 20 minutes.
Biloba un service par abonnement qui vous permet de joindre un professionnel de santé spécialisé en pédiatrie en moins de 20 minutes, quand vous en avez besoin, autant de fois que vous voulez et où que vous soyez. L'équipe médicale est à votre disposition pour répondre à toutes les questions qui concernent vos enfants. 

N’hésitez pas, vous ne les dérangerez jamais.
Télécharger Biloba

Comment choisir le bon jouet pour votre enfant ?

La sécurité d'abord

En premier lieu et quelque soit l’âge de votre enfant, vérifiez les marquages CE et NF, ainsi que les recommandations du constructeur concernant l’âge minimum de l’utilisateur, pour la sécurité de votre enfant.

Photo de Charles Parker provenant de Pexels

Adapté à son âge

Votre enfant a moins d'un an. La première année de vie est celle de l’exploration. Je vous conseille de choisir un jouet ne mettant en exergue qu’un seul sens à la fois, de sorte qu’il puisse être exercé pleinement : un objet sonore, ou visuel, ou un objet à tirer, sera probablement bien plus investi qu’un objet à tirer multicolore et sonore, car votre enfant aura plus de facilité à faire le lien entre son activité de jouer, et l’effet (sonore, ou de mise en mouvement, ou visuel) qu’il produit sur l’objet, et prendra un plaisir longuement renouvelé à vérifier les conséquences de ses actions sur celui-ci.

Votre enfant a entre 1 et 2 ans. La seconde année de vie est celle de l’imitation : des boites à vider et remplir, de la dînette, s’occuper d’une peluche ou d’un poupon, le promener, le soigner, recréer des minis univers constitués de véhicules, figurines et animaux divers… C’est aussi une période extrêmement motrice, qu’il s’agisse d’exercer sa dextérité par des jeux d’encastrements de formes simples, d’empilement de cubes ou d’enfilage à type d'abaques, ou bien qu'il s'agisse de motricité globale avec tout ce qui peut être utilisé ou détourné pour construire des parcours. Enfin, votre enfant poursuit ses découvertes sensorielles en explorant des textures variées au travers de la peinture à doigts, de pâtes à modeler, de sables à transvaser ou à manipuler.

Votre enfant a entre 2 et 3 ans. La troisième année est, entre autres découvertes, l’année des tout premiers jeux de société et de la découverte de l'équilibre via la draisienne.

Comment accompagner votre enfant qui joue ?

A tout âge, votre enfant a besoin de savoir qu’il compte pour vous.

Lorsque vous l’observez jouer, que vous lui parlez de ce qu’il fait, valorisez ses tentatives et ses réussites, vous lui montrez une attention toute particulière qui consolide son sentiment de sécurité affective. Il n’est pas nécessaire d’intercéder dans son jeu ou de lui montrer de quelle façon il devrait faire : après tout, pourquoi ne pourrait-on pas construire une tour avec les pièces du puzzle ? L’essayer c’est faire preuve d’inventivité, de dextérité, et cela lui permet de vérifier des hypothèses dont certaines fonctionneront … et d’autres beaucoup moins !

Je vous propose donc de passer, chaque jour, un petit moment en tête à tête avec votre enfant, autour d’un jeu qu’il choisi, de sorte de contribuer chaque jour à renforcer son estime de lui et le sentiment qu’il mérite qu’on s’intéresse à lui.

💡

À retenir

Le jeu est un travail sérieux pour votre enfant, une opportunité de découvertes et de plaisir.

🛠️

À faire

Le jeu doit avant tout répondre aux normes de sécurité pour l’âge de votre enfant, et lorsqu’il est tout petit, devrait idéalement stimuler un sens à la fois en particulier.

🔭

À suivre

et vous, qu'attendez-vous pour jouer ?

Un autre article ?

Le développement moteur du nourrisson

Vitamine D : les nouvelles doses recommandées.

Le sommeil des enfants… Quelques repères

Voir tous nos articles