👩🏻

Aurélie C.

infirmière et diététicienne diplômée

Qu'est-ce que le syndrome pieds-mains-bouche ?

L’infection dite "pieds-mains-bouche" (HFMD) est une maladie virale bénigne mais qui inquiète souvent les parents en raison des boutons qu'elle provoque. Elle affecte essentiellement les enfants de moins de 5 ans même si des adultes de tous âges peuvent en être atteints.

Photo Biloba par Daphné Launey

Causes et symptômes de la maladie pieds-mains-bouche chez l'enfant

Quelle en est la cause ?

Le syndrome "pieds-mains-bouche" se transmet par contact direct avec les lésions des personnes infectées et se caractérise par de la fièvre et une éruption à type de minuscules vésicules ou cloques sur la paume des mains, la plante des pieds, autour de la bouche et au niveau des fesses. A ce jour, il n’existe aucun traitement spécifique de cette maladie.

Le syndrome "pieds-mains-bouche" est souvent causé par le virus Coxsackie A16, qui appartient à la famille des entérovirus, mais d’autres virus de cette famille peuvent aussi en être responsables.

Il est donc possible d'avoir plusieurs fois un "pieds-mains-bouche".

La famille des entérovirus comprend plus de 90 différents types de virus qui peuvent provoquer de nombreux types de maladies chez nos tout-petits : leur manifestation la plus courante est une fièvre isolée, mais ils peuvent aussi être la cause de maux de gorge accompagnés de symptômes respiratoires, d'un pied-main-bouche, de gastroentérites, de conjonctivites ... On retrouve ces virus le plus souvent à l’automne voire au début de l'hiver.

🤧

A ce jour, il n’existe aucun traitement spécifique de cette maladie.

Quels sont les symptômes ?

Les signes les plus fréquents sont les suivants :

- une éruption (vésicules ou pustules) peut apparaître sur les paumes des mains, les doigts, la plante des pieds et les fesses ; la plupart des vésicules disparaissent en une semaine ;

- des difficultés pour manger et boire, liées à la présence de vésicules dans la bouche ;

- on peut aussi observer des symptômes similaires à ceux du rhume : mal de gorge, écoulement nasal et toux ;

- une fièvre est parfois présente, mais elle est habituellement peu importante.

Ces symptômes peuvent être isolés ou associés, et plus ou moins importants.

Vous voulez en parler avec un pédiatre ou une infirmière ?
Découvrez notre application Biloba et obtenez un avis médical en 20 minutes.
Biloba un service par abonnement qui vous permet de joindre un professionnel de santé spécialisé en pédiatrie en moins de 20 minutes, quand vous en avez besoin, autant de fois que vous voulez et où que vous soyez. L'équipe médicale est à votre disposition pour répondre à toutes les questions qui concernent vos enfants. 

N’hésitez pas, vous ne les dérangerez jamais.
Télécharger Biloba

Contamination du virus pieds-mains-bouche

Quelles sont les périodes d’incubation et de contagion ?

Si votre enfant est infecté, il pourra commencer à présenter des symptômes 3 à 6 jours après le premier contact.

Les enfants et les adultes infectés sont contagieux à partir de l'apparition des premiers boutons, et pendant environ une semaine ensuite. Cependant, le virus peut persister dans les selles pendant 8 à 12 semaines après l’infection, c'est pourquoi vous devez porter une attention toute particulière à l'hygiène durant cette période et tout particulier à celle des mains.

Rassurez-vous, l'éviction scolaire n'est pas recommandée pour cette maladie. Ainsi votre petit peut aller à la garderie, chez sa nounou ou bien à l'école en fonction bien sûr de son état.

Photo de Ketut Subiyanto provenant de Pexels.com

Comment peut-on l'attraper ?

Cette maladie se transmet :

- par contact direct ;

- par contact indirect (en touchant des surfaces qui ont été contaminées).

D'où, encore une fois, l'importance de l'hygiène.

Existe-t-il un risque ?

La maladie "pieds-mains-bouche" est considérée comme une maladie bénigne. Il est malgré tout important de demander un avis à un professionnel de santé ou de consulter votre médecin si votre enfant est particulièrement vulnérable aux infections en raison d’un état pathologique connu.

Par ailleurs, les femmes enceintes qui contractent le virus peuvent dans certains cas le transmettre à leur fœtus, les conséquences en sont le plus souvent bénignes, même si elles sont impossibles à prévoir. La plupart des femmes adultes ont déjà été en contact avec les virus responsables du pied main bouche, et sont donc protégées contre cette infection.

Il est toutefois recommandé aux femmes enceintes de limiter les contacts avec les malades du "pieds-mains-bouche", et d'appliquer les mesures permettant de limiter sa transmission (lavages des mains +++).

Il faut donc être vigilant avec votre entourage si votre enfant est malade.

Que faire pour soigner mon enfant ?

Il n'existe pas de traitement de la maladie en elle même, mais des mesures symptomatiques sont à mettre en place :

- si votre enfant a de la fièvre, il faudra penser à l'hydrater, à peu le couvrir et à lui donner du paracétamol si besoin. Et si votre enfant à moins de 3 mois il faudra consulter en cas de fièvre.

- En cas de symptômes de rhinite, il faudra penser à bien laver son nez au serum physiologique afin de dégager ses voies respiratoires ;

- Concernant les boutons, il faudra veiller à bien couper et limer les ongles de votre enfant afin qu'il ne se gratte pas pour éviter une surinfection.  Si des lésions de grattage apparaissent, il faudra penser à désinfecter. Vous pourrez, pour soulager votre enfant, et s'il l'accepte, passer un petit glaçon froid sur les boutons afin de l'anesthésier localement, et de faire diminuer l'inflammation.

- Si votre enfant a des difficultés à manger, préférez les aliments froids, non épicés, non acides. L'utilisation d'un gel gingival anesthésiant peut être efficace et l'utilisation du paracétamol pour la douleur est parfois nécessaire.

Dans tous les cas, au moindre doute, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel de santé. Biloba est là pour vous répondre.

💡

À retenir

Le syndrome "pieds-mains-bouche" est une maladie bénigne.

🛠️

À faire

Respecter les règles d'hygiène et les gestes barrières. En cas de contamination, un traitement symptomatique doit être mis en place.

🔭

À suivre

Si votre tout petit a de la fièvre, tousse, est gêné pour respirer ou ne parvient plus à s’alimenter, n’hésitez pas à consulter.

Un autre article ?

La rhinopharyngite chez l'enfant

La fièvre de l'enfant, est-ce grave ?

La bronchiolite, est-ce toujours grave ?

Voir tous nos articles