👩🏻

Dr Émilie E.

Directrice médicale de Biloba

Traumatismes crâniens, la hantise des parents

Quoique l'on fasse, et quelle que soit l'attention que l'on porte à son enfant, c'est sûr, un jour ou l'autre il va tomber et se cogner la tête. Mais à partir de quand appelle-t-on cela un traumatisme crânien ? Comment savoir si l'on doit être inquiet ?

Photo de Pexels.com

Qu'est-ce qu'un traumatisme crânien ?

Tout d'abord, sachez que tout choc sur la tête peut être appelé traumatisme crânien, sans que ce ne soit forcément grave.
La violence du choc est un indicateur, la hauteur de la chute est aussi un facteur de gravité, mais ce qui compte avant tout, pour savoir si un choc a des conséquences ou non, c'est le comportement de l'enfant.

🤕

C'est vous, parent, qui connaissez le mieux votre enfant. Si son comportement ne vous parait pas normal, il est préférable qu'il soit examiné.

Le risque du traumatisme crânien résulte en effet en ses potentielles conséquences :

- Une contusion cérébrale (le cerveau a reçu un choc) peut s'accompagner d'un oedème (un gonflement) du cerveau, qui va alors être un peu trop serré dans la boite crânienne. Comme le crâne est formé d'os, il n'est pas extensible, et s'il gonfle, la pression augmente, ce qui peut l'abimer.
- Une autre possibilité, bien plus rare, et faisant suite à un choc bien plus important, est un saignement du cerveau, ce qui aura la même conséquence d'augmentation du volume du cerveau, dans une boite rigide.

Vous voulez en parler avec un pédiatre ou une infirmière ?
Découvrez notre application Biloba et obtenez un avis médical en 20 minutes.
Biloba un service par abonnement qui vous permet de joindre un professionnel de santé spécialisé en pédiatrie en moins de 20 minutes, quand vous en avez besoin, autant de fois que vous voulez et où que vous soyez. L'équipe médicale est à votre disposition pour répondre à toutes les questions qui concernent vos enfants. 

N’hésitez pas, vous ne les dérangerez jamais.
Télécharger Biloba

Quels symptômes doivent inquiéter ?

Si ce gonflement se produit, et que la pression intra crânienne augmente, les manifestations sont les suivantes, et vont apparaître le plus souvent dans les 6h suivant le choc :
- Vomissements ;
- Altération du comportement ou de la conscience : l'enfant n'agit pas comme d'habitude, est somnolent, difficile à réveiller ;
- Maux de tête importants, malgré le paracétamol. Votre enfant est grognon, agacé, son comportement n'est pas habituel...
- Écoulement de liquide ou de sang par une oreille.

Si vous constatez une de ces choses chez votre enfant qui s'est cogné la tête dans les heures précédentes, il est important de consulter.

Photo de pexels.com

Rappelez vous que c'est vous, parent, qui connaissez le mieux votre enfant, et que si son comportement ne vous parait pas normal, il est préférable qu'il soit examiné. A contrario, si le choc a été impressionnant, mais que votre enfant a réagi tout de suite, que son comportement est habituel, et qu'il ne se plaint de rien, c'est que tout va bien, et vous pouvez dormir tranquille.

💡

À retenir

Toutes les chutes ne sont pas graves.

🛠️

À faire

Observez votre enfant durant les heures qui suivent la chute ou le choc.

🔭

À suivre

Si son comportement vous semble anormal, consultez en urgence.

Un autre article ?

Le sommeil des enfants

J’emmène mon enfant aux urgences, que va-t-il se passer ?

Reflux : est-il possible de le diminuer ?

Voir tous nos articles