👩🏻

Michèle P.

Infirmière puéricultrice

Mon enfant tousse, que faire ?

Bien que tout à fait courante, la toux chez l’enfant cristallise de nombreuses inquiétudes parentales. Est-ce dangereux ? Faut-il la traiter ? Risque-t-il de s’étouffer ? Quand s’inquiéter ? On répond à toutes ces questions.

Photo de Gustavo Fring provenant de Pexels

Pourquoi l’enfant tousse-t-il ?

Tousser, un mécanisme de protection

Tousser est un réflexe normal visant à protéger les voies respiratoires. Ainsi, au décours d’un rhume, lorsque les sécrétions nasales descendent dans la gorge, tousser permet d’évacuer ces sécrétions qui descendent vers les bronches et est donc tout à fait salutaire. De la même façon, au décours d’une bronchite ou d’une bronchiolite, tousser permet d’évacuer le mucus produit en plus grande quantité par les bronches qu'habituellement en raison de leur inflammation.

🗣

Tousser est un réflexe normal visant à protéger les voies respiratoires

Tousser, une réponse à l’inflammation

Tousser est parfois aussi une réponse à une inflammation causée par une cause extérieure : la fumée de la cheminée, le tabagisme passif, un environnement trop sec ou trop humide... Dans tous ces cas, la toux aide à évacuer le responsable de l'irritation du pharynx et du larynx.

Vous voulez en parler avec un pédiatre ou une infirmière ?
Découvrez notre application Biloba et obtenez un avis médical en 20 minutes.
Biloba un service par abonnement qui vous permet de joindre un professionnel de santé spécialisé en pédiatrie en moins de 20 minutes, quand vous en avez besoin, autant de fois que vous voulez et où que vous soyez. L'équipe médicale est à votre disposition pour répondre à toutes les questions qui concernent vos enfants. 

N’hésitez pas, vous ne les dérangerez jamais.
Télécharger Biloba

Quels traitements contre la toux chez l'enfant ?

Pas d'antitussif en première intention

La plupart du temps, traiter la toux n’a donc aucun sens, et les antitussifs ne sont pas recommandés chez les tout petits, puisque dans le meilleur des cas, il sont inutiles, et peuvent même être dangereux :

- en empêchant l’enfant encombré de tousser, ses glaires stagner dans ses voies respiratoires, ce qui favorise les complications à type de surinfection bactérienne

- en empêchant l’enfant dont la muqueuse est irritée de tousser, on l'empêche d'éliminer ce qui cause sa toux, et paradoxalement, on favorise la toux, par le biais de cette inflammation. . C’est un peu comme mettre un pansement sur une plaie sans l'avoir nettoyée et suturée.

Il est donc recommandé de ne pas chercher à combattre la toux à tout prix mais plutôt de faire en sorte que cette toux soit la mieux tolérée possible par l'enfant, et la plus efficace possible. Il est possible d'agir sur deux axes prioritaires : l’eau, et l’air.

L’air pour la qualité de ce qui est donné à respirer :

Aérer votre logement, et notamment la chambre de votre enfant quotidiennement, car l’air intérieur est toujours plus pollué que l’air extérieur. N'hésitez pas à faire des sorties en plein air, même s'il fait froid, qui permettront à votre enfant (et à vous aussi !) autant de s’aérer les bronches que l’esprit.

Bien entendu et autant que possible, veillez à protéger votre enfant du tabagisme passif et d’autres sources de pollution intérieures telles que les solvants, peintures, poussières, etc.

Photo by Vitolda Klein

L’eau, pour nettoyer, hydrater, humidifier :

Ainsi, proposez à votre enfant à boire, souvent, car ses glaires bronchiques et nasales contiennent de l’eau : mieux hydratées, elles seront plus fluides et faciles à expectorer.

Lavez-lui le nez souvent, au sérum physiologique, afin d’expulser les sécrétions nasales avant qu’elles ne descendent dans la gorge. Cela permettra de les éliminer mais aussi d'éliminer les virus ou les facteurs irritants qu'elles contiennent.

Humidifiez l’air de sa chambre s’il est trop sec : un air sec irrite les muqueuses et assèche les sécrétions, qui sont plus difficiles à tousser, éternuer, extraire au lavage de nez.

Quand s'inquiéter ?

Si la toux en elle-même constitue rarement un critère de gravité, il est important d'observer ce que votre enfant donne à observer autour de ce symptôme, et les autres symptômes qu'il peut être amené à présenter :

- votre enfant est-il fiévreux ?

- A-t-il mal lorsqu'il respire ou semble-t-il essoufflé au repos ?

- Peine-t-il à s'alimenter ?

Dans ces situations, un examen de votre enfant est préférable.

Si vous êtes inquiets à propos de la toux de votre enfant ou si celle-ci s'accompagne d'autres symptômes, vous pouvez solliciter les professionnels de santé de Biloba afin de faire le point sur la situation de votre enfant et repérer avec vous les signaux qui doivent vous amener à consulter.

💡

À retenir

Il est préférable d’agir sur la cause de la toux que de donner des antitussifs à votre enfant.

🛠️

À faire

Nettoyez le nez de votre enfant, assurez-vous qu’il boit et bénéficie d’un air humide et régulièrement renouvelé.

🔭

À suivre

Si votre enfant présente des signes d’inquiétude ou si sa toux dure depuis plus de 4 semaines, il est préférable de consulter.

Un autre article ?

Tout savoir sur les virus d’hiver pour nos enfants

La rhinopharyngite chez l'enfant

La bronchiolite, qu'est ce que c'est ?

Voir tous nos articles